Liens d'accessibilité

Les banques russes sanctionnées par l’UE, identifiées


Gazprombank, parmi les banques sanctionnées par l'UE (Reuters)

Gazprombank, parmi les banques sanctionnées par l'UE (Reuters)

L'Union européenne (UE) a révélé jeudi les noms des cinq banques russes qu’elle a décidé de sanctionner pour protester contre l’ingérence de Moscou dans l’est de l'Ukraine.

Il s'agit des banques Sberbank, VTB Bank, Gazprombank, Vnecheconombank (VEB) et de la banque agricole Rosselkhozbank. La mesure entrera en vigueur le 1er août.

L'UE a déclaré qu'elle va limiter l'accès de ces banques aux marchés de capitaux européens, ce qui pourrait encore entraver la reprise de l’économie russe qui, selon certains analystes, s’oriente vers une récession. Néanmoins, les sanctions de l'UE visent les établissements bancaires dont l'Etat russe détient plus de la moitié du capital. Par contre, les filiales européennes échappent à ces mesures.

De concert avec les États-Unis, l’UE avait annoncé ces sanctions mardi.

Dans un communiqué, le département du Trésor a interdit aux Américains de fournir tout nouveau financement à trois grandes institutions financières russes : VTB, deuxième banque de Russie, l'une de ses filiales, la Banque de Moscou, et la banque agricole russe ( Rosselkhozbank). Ce qui limite leur accès aux marchés de capitaux américains, l’espoir étant, selon le Trésor, que « cela imposera des coûts supplémentaires importants au gouvernement russe pour la poursuite de ses activités en Ukraine ».

Le Trésor a également ciblé une entreprise russe de technologie de défense appartenant à l'État.

XS
SM
MD
LG