Liens d'accessibilité

Les autorités, inquiètes de la menace terroriste croissante aux Etats-Unis


Le directeur du FBI, James Comey, pour qui les Etats-Unis sont confrontés à une menace terroriste croissante (AP)

Le directeur du FBI, James Comey, pour qui les Etats-Unis sont confrontés à une menace terroriste croissante (AP)

Traquer ceux qui s'inspirent des militants de l’EI est « extrêmement difficile, c'est quelque chose sur lequel nous travaillons au quotidien », selon le directeur de la police fédérale, James Comey.

La police fédérale américaine, le FBI, et le département américain de la Sécurité intérieure (Homeland Security), ont lancé une nouvelle mise en garde lundi, avertissant que des terroristes islamistes pourraient cibler des militaires à l’intérieur des Etats-Unis.

Dimanche, la chaine de télévision ABC News a annoncé avoir mis la main sur un avertissement conjoint des services du renseignement, qui avait été envoyé aux agences chargées d’appliquer la loi. Ce document les avertissaient que l’Etat islamique (EI) pouvait frapper à l’intérieur des Etats-Unis.

Cet avertissement invite les militaires en uniforme à effacer de leurs sites sur les médias sociaux tout ce qui pourrait attirer l'attention d’« extrémistes violents », ou révéler l'identité de militaires.

Le journal Stars and Stripes, un quotidien publié par les forces armées des États-Unis à l'étranger, signale que le Pentagone a émis un avertissement similaire suite à la mort de deux soldats canadiens en uniforme, tués par des partisans autoproclamés de l'EI, en novembre à Ottawa.

Les États-Unis sont confrontés à un nombre croissant d'extrémistes qui se radicalisent sur Internet ou s'inspirent des djihadistes en Syrie pour chercher à commettre des actes violents, selon le FBI.

Traquer ceux qui s'inspirent des militants de l’EI est « extrêmement difficile, c'est quelque chose sur lequel nous travaillons au quotidien », a déclaré récemment le patron du FBI, James Comey.

XS
SM
MD
LG