Liens d'accessibilité

Les activistes pro-russes, plus agressifs dans l'est de l'Ukraine


Des hommes armés à Slovyansk, en Ukraine

Des hommes armés à Slovyansk, en Ukraine

Des activistes pro-russes occupaient toujours samedi des bâtiments publics dans l'est de l'Ukraine, et ont même étendu leurs opérations en s’emparant d'un bâtiment de la sécurité de l'État à Slovyansk, ont signalé les autorités locales.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andrii Deshchytsia, a demandé à la Russie de mettre fin à ces « provocations ». Mais le gouvernement russe a nié avoir fourni un soutien aux militants.

En début de journée samedi, des hommes armés ont saisi un poste de police dans la ville. Selon un correspondant de la Voix de l’Amérique (VOA) dans la région, les militants s’étaient emparés d’environ 400 armes à la gare.

Entre-temps, des manifestants pro-russes continuent d'occuper des bâtiments gouvernementaux dans la capitale régionale, Donetsk, et à Luhansk. Samedi, ils ont pris d'assaut un bâtiment du gouvernement à Donetsk, où ils ont été confrontés par la police.

Kiev a offert des concessions aux manifestants et aux dirigeants de la région, après que la date butoir fixée à vendredi pour qu’ils quittent les bâtiments occupés soit passée, sans qu'ils aient bougé.

Le Premier ministre par intérim, Arseni Iatseniouk, a proposé de modifier la Constitution de l'Ukraine et certaines lois afin que les gouverneurs régionaux ne soient plus nommés par le gouvernement central, et que des référendums régionaux soient autorisés. Il a également promis que personne ne serait autorisé à « limiter l’usage de la langue russe et le droit de la parler en Ukraine ».

Entre-temps, l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) a signalé que la Russie a renforcé ses forces le long de la frontière avec l'Ukraine. La tension entre Moscou et Kiev s’est accrue samedi, les responsables de la société d'énergie d'Etat de l'Ukraine, Naftogaz, ayant déclaré qu'elle suspendait les paiements de gaz à la Russie.

Auparavant, Moscou avait annoncé une augmentation du prix du gaz vendu à l'Ukraine.
XS
SM
MD
LG