Liens d'accessibilité

L'épidémie à virus Ebola, à des stades différents selon les pays, affirme MSF


Des travailleurs de la santé au Libéria, évacuant le corps d'une victime présumée du virus à Ebola (AP)

Des travailleurs de la santé au Libéria, évacuant le corps d'une victime présumée du virus à Ebola (AP)

L'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola est actuellement à des stades différents dans trois pays d’Afrique de l’Ouest. Tel est l’avis formulé par le Dr Joanne Liu, directrice de Médecins sans frontières (MSF). Elle a affirmé vendredi que la situation s’est « quelque peu stabilisée » en Guinée, alors que l’épidémie est « hors de contrôle » en Sierra Leone et au Libéria.

Contrairement aux épidémies précédentes de virus à Ebola, dont la durée n’avait pas excédé huit semaines, il faut envisager cette fois-ci de s’engager sur « plusieurs mois » pour juguler la crise. Par ailleurs, pour la première fois, une telle épidémie a gagné des zones urbaines, au lieu d'être limitée à « quelques villages », affirme MSF.

L'ONG est d’avis que l’épidémie d’Ebola est en train de détruire les systèmes de santé publique dans des zones entières du Libéria et de la Sierra Leone, ce qui force de nombreuses installations médicales à fermer leurs portes.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) affirme que le nombre de personnes officiellement mortes du virus à Ebola en Afrique de l'Ouest est d’au moins 1.145. Elle ajoute qu’on lui a signalé au moins 152 nouveaux cas suspects et confirmés du virus, et elle a porté à plus de 2.100 le nombre total de cas de la maladie recensés depuis le début de 2014.

Pour sa part, le Sénégalais Elhadj As Sy, chef de la Fédération internationale de sociétés de Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a indiqué vendredi que la flambée de fièvre à virus Ebola est en train d’épuiser les moyens de l’ONG.

Il n'existe aucun remède connu, ni vaccin, contre le virus à Ebola. L’OMS rappelle que le virus ne se transmet pas par l’air, contrairement à la grippe. Par contre, il est essentiel de ne pas entrer en contact avec les fluides d’une malade, qu’il s’agisse de sueur, crachats, sang, selles ou diarrhée, car ils sont hautement contagieux.

XS
SM
MD
LG