Liens d'accessibilité

L'embargo russe ressenti en Californie


Des amandes en Californie (AP)

Des amandes en Californie (AP)

L'embargo russe décrété le jeudi 7 août sur la plupart des produits alimentaires et agricoles en provenance d'Europe et des Etats-Unis, du Canada, d'Australie et de Norvège, a un impact direct sur la Californie. D’autant que cet Etat est déjà victime d’une grave sècheresse qui a fragilisé sa principale richesse - ses produits agricoles.

D’après les prévisions du département américain de l’Agriculture, la production californienne d’amandes pour 2014 sera de 1,95 milliards de livres, soit 2,5 % en-dessous du niveau de 2 milliards de l’année dernière. Or, la Russie compte depuis des années parmi les principaux acheteurs d’amandes californiennes.

L’Etat californien représente 82 % de la production mondiale d’amandes, dont la planète est de plus en plus friande. A preuve les prix qui ne finissent pas d’augmenter, et sont à leur niveau le plus élevé depuis neuf ans.

Une consolation pour les producteurs californiens: la Chine et l’Europe seraient prêts à prendre la relève et à acheter la production californienne d’amandes, mais à un prix peut-être moins attrayant que celui versé par les Russes.

XS
SM
MD
LG