Liens d'accessibilité

L'Elysée annonce la mort probable d'un otage français


Combattants d'AQMI

Combattants d'AQMI

Selon un communiqué de la présidence française, "il y a en effet tout lieu de penser que Gilberto Rodriguez-Leal est décédé depuis plusieurs semaines du fait des conditions de sa détention."

"François Hollande renouvelle sa solidarité la plus attristée à la famille et aux proches de notre compatriote. La France fera tout pour connaitre la vérité sur ce qui est arrivé à
et elle ne laissera pas ce forfait impuni" insiste le texte.

Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) a annoncé mardi à l’AFP la mort de l’otage français Gilberto Rodriguez Leal, enlevé en novembre 2012 dans l’ouest du Mali.

"Nous annonçons la mort de Rodriguez, il est mort, parce que la France est notre ennemie", a déclaré à l’AFP Yoro Abdoul Salam, un responsable du Mujao qui n’a pas précisé quand et dans quelles circonstances l’otage était mort.

Interrogé sur les preuves de la mort de l’otage, en l’absence de photo ou de vidéo de son corps, le responsable du Mujao a simplement répondu : "Au nom d’Allah, il est mort."

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG