Liens d'accessibilité

L'économie américaine, anémique au premier trimestre 2014


Selon la première estimation du département du Commerce publiée mercredi, le Produit Intérieur Brut (PIB) des Etats-Unis n'a progressé que de 0,1% en rythme annualisé de janvier à mars. Il s’agit de sa progression la plus faible depuis le dernier trimestre 2012, mais Wall Street n’a pas bronché, l'activité économique semblant dans les faits déjà repartir.

A preuve l'indice local des directeurs des achats de l'association professionnelle ISM. Ces chiffres publiés mercredi montrent notamment que l’activité économique de la région de Chicago a connu un rebond bien plus fort que prévu en avril.

La banque centrale américaine, la Fed, avait averti que la rigueur inhabituelle de l’hiver avait pénalisé l’activité économique du pays. Le froid et les intempéries ont eu de multiples conséquences néfastes sur de nombreuses composantes de l'économie comme les investissements des entreprises, la circulation des marchandises ou voyageurs ou encore le secteur de la construction.

Plus inquiétant néanmoins, pour la balance de paiement des Etats-Unis, les exportations ont décliné de 7,6% au premier trimestre 2014, leur plus forte chute en cinq ans, après avoir progressé de 9,5% au dernier trimestre 2013.
XS
SM
MD
LG