Liens d'accessibilité

Le Bayern obligé d'attendre pour le titre


L’attaquant Rafinha de Munich, à droite, et André Hahn de Gladbach se battent pour récupérer un ballon lors du match de football de la Bundesliga entre le Bayern Munich et le Borussia Moenchengladbach au stade Allian, à Munich, Allemagne, 30 avril 2016. epa/ SVEN HOPPE

L’attaquant Rafinha de Munich, à droite, et André Hahn de Gladbach se battent pour récupérer un ballon lors du match de football de la Bundesliga entre le Bayern Munich et le Borussia Moenchengladbach au stade Allian, à Munich, Allemagne, 30 avril 2016. epa/ SVEN HOPPE

Le Bayern Munich a raté l'occasion d'être sacré devant son public, tenu en échec par Mönchengladbach (1-1) samedi, à trois jours de la seconde manche contre l'Atletico Madrid pour une place en finale de Ligue des champions.

L'équipe de Pep Guardiola voit réduire à 5 points son avance sur Dortmund, qui a étrillé Wolfsburg (5-1), et doit reporter ses espoirs de sacre sur les deux dernières journées proposant un déplacement à Ingolstadt (9e) puis la réception de Hanovre le relégué.

"Bien sûr que c'est décevant, car on voulait absolument gagner", a déclaré au micro de Sky le défenseur central Jerome Boateng après sa première apparition depuis une blessure aux adducteurs fin janvier.

Contrairement à la semaine dernière, le Bayern avait son avenir entre les mains: une victoire et l'historique 4e sacre de rang était assuré quel que soit le résultat de son premier dauphin.

En dépit de l'enjeu, Pep Guardiola avait sérieusement remodelé son équipe, laissant au repos Franck Ribéry et sur le banc des pièces-maitresses telles Philipp Lahm, Robert Lewandowski et Arturo Vidal.

Le début de match lui a donné raison, avec l'ouverture du score dès la 6e minute sur une tête piquée de Thomas Müller, son 20e but de la saison.

Mais à trop vouloir gérer cette avance face à un adversaire très dangereux en contres, le Rekordmeister a fini par céder sur une frappe rasante d'André Hahn (72).

Les entrées de Thiago, Alaba et Costa après l'heure de jeu n'ont pu soulager le champion en titre, et c'était même +Gladbach+ qui donnait des frayeurs à l'Allianz Arena sur une occasion de Patrick Herrmann dans le temps additionnel (90+4).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG