Liens d'accessibilité

Etats-Unis : fuite dans le dôme de confinement placé sur le puits de pétrole endommagé


Installation du dôme de confinement

Installation du dôme de confinement

L’amiral Thad Allen des gardes-côtes américains, responsable gouvernemental de la supervision de ces efforts, dit que la fuite est apparue alors que la pression continue de monter dans le puits. Elle laisse échapper non pas du pétrole brut, mais des hydrates formés par une combinaison du gaz naturel avec l’eau froide des fonds marins, a-t-il précisé.

Les autorités américaines ont fait état d’une fuite dans le dispositif installé sur le puits de pétrole endommagé dans le golfe du Mexique. Les ingénieurs qui ont découvert cette fuite l’étudient soigneusement pour voir s’il y a des signes problèmes.

L’amiral Thad Allen des gardes-côtes américains, responsable gouvernemental de la supervision de ces efforts, dit que la fuite est apparue alors que la pression continue de monter dans le puits. Elle laisse échapper non pas du pétrole brut, mais des hydrates formés par une combinaison du gaz naturel avec l’eau froide des fonds marins, a-t-il précisé.

Le dôme a été installé pour permettre à l’équipe technique de sceller le puits et mettre fin à la marée noire qui a pollué les côtes et plages de cette région des Etats-Unis. Les autorités américaines disent qu’elles veulent s’assurer que les tests de pressurisation n’endommage pas les quelques quatre km de tuyauterie du puits sous-marin.

Selon l’amiral Allen, aucune décision n’a été prise sur la durée des tests de pressurisation ou une éventuelle réouverture du dôme de confinement. En cas de réouverture, les équipes de BP comptent siphonner le pétrole brut vers des quatre navires-citernes pour l’empêcher de se répandre dans la mer.

XS
SM
MD
LG