Liens d'accessibilité

Le Zimbabwe a remboursé toutes ses dettes envers le FMI


Le président du Zimbabwe Robert Mugabe prononçant un discours dans la capitale de son pays, Harare, le 9 septembre 2016.

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe prononçant un discours dans la capitale de son pays, Harare, le 9 septembre 2016.

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé jeudi que le Zimbabwe, en arriérés de paiement à son égard depuis quinze ans, avait réglé toutes ses dettes, ce qui pourrait permettre au pays de redevenir éligible pour une éventuelle aide financière.

"Le Zimbabwe est maintenant à jour sur toutes ses obligations financières envers le FMI", a indiqué Gerry Rice, le porte-parole de l'institution, dans un bref communiqué.

"Le Zimbabwe était en arriérés de manière continue depuis 2001", a rappelé le fonds. Mais le pays a soldé le 20 octobre ses dettes restantes, qui se montaient à 107,9 millions de dollars, a-t-il précisé.

Le FMI avait fait un pas vers la normalisation de ses relations avec le Zimbabwe en 2013, en acceptant d'y envoyer une mission technique. Il avait toutefois encore exclu à l'époque de prêter de l'argent au pays, qui avait frôlé l'expulsion de l'institution en 2006 à cause de ses arriérés de paiement.

L'économie du Zimbabwe est plongée dans la crise depuis plus de dix ans.

Pour sortir de l'impasse, Harare a cherché ces derniers mois à négocier un emprunt auprès du FMI, mais les donateurs internationaux restent méfiants vis-à-vis d'une aide qui pourrait maintenir sous perfusion le régime du président Robert Mugabe plutôt qu'encourager des réformes.

Le Zimbabwe, qui a abandonné sa monnaie à la faveur du dollar américain en 2009 pour mettre fin à l'hyperinflation, dépense plus de 80% de ses revenus dans les salaires des fonctionnaires et compte parmi les pays les plus corrompus au monde.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG