Liens d'accessibilité

Le vortex polaire frappe à nouveau aux Etats-Unis


Les chutes du Niagara, congelées (AP)

Les chutes du Niagara, congelées (AP)

La descente d'air arctique venu du Canada a atteint le Middle West, le nord-est des Etats-Unis et le centre de la côte Atlantique, et des records de froid ont été signalés.

(Reuters) - Les écoles de Chicago, de Boston et d'autres villes comme Indianapolis et Milwaukee sont restées fermées jeudi en raison des températures polaires et du vent glacial qui affectent le centre et l'est des Etats-Unis pour la troisième journée consécutive.

Cette vague de froid a des conséquences sur le trafic ferroviaire mais aussi sur la circulation des avions : 279 vols ont subi des retards et 675 autres ont été annulés jeudi, selon FlightAware.com, qui suit le trafic aérien.

La descente d'air arctique venu du Canada a atteint le Middle West, le nord-est des Etats-Unis et le centre de la côte Atlantique, et des records de froid ont été signalés à certains endroits. Il a fait ainsi -39° Celsius à Estcourt Station, le point le plus septentrional de l'Etat du Maine. Des records ont été battus à Montpelier dans le Vermont, avec -29° C, et à Jackson dans le Kentucky (-18° C).

La température a chuté jusque sur la côte du Golfe du Mexique dans la nuit de mercredi à jeudi, où un avis de gel intense avait été émis pour certains secteurs de Louisiane, du Mississippi et du sud de la Géorgie.

XS
SM
MD
LG