Liens d'accessibilité

Le virus H7N9 de la grippe aviaire fait de nouvelles victimes


Des affiches pour sensibiliser les asiatiques au danger posé par la grippe aviaire

Des affiches pour sensibiliser les asiatiques au danger posé par la grippe aviaire

Selon les autorités chinoises, au moins quatre autres personnes ont contracté une nouvelle souche de la grippe aviaire, le virus H7N9, ce qui porte à sept le nombre officiel de victimes de le ce virus dans le pays pour l’instant.

Le bureau de la santé publique de la province orientale du Jiangsu a déclaré que trois femmes et un homme ont contracté le virus H7N9, et qu'ils sont tous dans un état critique.

Le bureau a indiqué que les quatre cas ne semblent pas connectés. L'une des victimes gagnait sa vie en abattant des volailles, mais les autres n'avaient pas un tel contact direct avec des oiseaux.

On avait déjà signalé que trois autres personnes avaient été infectées par la souche H7N9, dont deux hommes qui sont morts à Shanghai début mars. Une femme de la province de l'Anhui est dans un état critique après avoir attrapé le virus.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré qu'elle enquête sur l'épidémie de H7N9, mais qu'il n'y a aucune preuve que la souche puisse se transmettre d’une personne à l’autre. Il se pourrait que ce soit la toute première fois que les êtres humains contractent le virus H7N9 de la grippe aviaire.

La souche la plus courante de la grippe aviaire, le virus H5N1, a coûté la vie à plus de 360 personnes à travers le monde au cours des dix dernières années. La majorité des cas de grippe aviaire chez l'homme proviennent de contacts étroits avec des volailles infectées. Les chercheurs redoutent que le virus puisse éventuellement se muter en une forme très contagieuse chez les humains, provoquant une pandémie.
XS
SM
MD
LG