Liens d'accessibilité

Le virus de Marburg frappe en Ouganda


Le virus de Marburg est moins létal que celui de l'Ebola (AP)

Le virus de Marburg est moins létal que celui de l'Ebola (AP)

Le ministère ougandais de la Santé a annoncé lundi avoir placé sous observation huit personnes susceptibles d'avoir contracté le virus de Marburg. Un virus de la même famille que celui qui provoque la fièvre hémorragique à Ebola.

Un technicien en radiographie de 30 ans, qui travaillait à l'hôpital Mengo de Kampala, est décédé de la fièvre hémorragique à virus de Marburg le 28 septembr.

Selon le ministère de la Santé, cité par l’Agence France Presse (AFP), huit personnes qui ont été en contact avec ce patient ont développé des symptômes de cette fièvre hémorragique.

Le virus de Marburg figure parmi les agents pathogènes les plus virulents chez l'Homme, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Comme celui d’Ebola, il se transmet par contact avec les fluides corporels. Les personnes contaminées par le virus de Marburg connaissent très rapidement une forte fièvre, suivie de diarrhées, vomissements et hémorragies sévères.

Le virus Marburg est endémique dans plusieurs pays d'Afrique. Il a une période d'incubation de 21 jours. Son taux de létalité varie de 25% à 80% selon les épidémies. D'après l'OMS, il n'existe ni vaccin ni traitement.

En octobre 2012, une épidémie de fièvre à virus de Marburg avait fait une dizaine de morts sur une vingtaine de cas confirmés en Ouganda.

XS
SM
MD
LG