Liens d'accessibilité

Le virus de Lassa, signalé au Bénin


Les symptômes du virus de Lassa sont similaires à ceux du virus à Ebola (NIAID)

Les symptômes du virus de Lassa sont similaires à ceux du virus à Ebola (NIAID)

Selon notre correspondant à Cotonou, Peggy Ludovic Dagba, plusieurs décés dus à la fièvre Lassa ont été enregistrés à l’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta, dans le nord du pays.

Apparition du virus Lassa au Bénin. Cette fièvre hémorragique causée par un Arénavirus, est endémique dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Tout comme pour le virus à Ebola, il n’existe à ce jour aucun vaccin contre ce virus qui représente un problème de santé publique.

Parmi les symptômes, rappelle l'Organisation mondiale de la santé (OMS): une fièvre, un malaise général, des céphalées, une irritation de la gorge, des douleurs des muscles ou de la poitrine, des nausées, des vomissements, de la diarrhée et des douleurs abdominales.

Selon notre correspondant à Cotonou, Peggy Ludovic Dagba, plusieurs décés dus à la fièvre de Lassa ont été enregistrés récemment à l’hôpital St Jean de Dieu de Tanguiéta, dans le nord du pays. La ministre béninoise de la Santé, Dorothée Kindé Gazard, l'a annoncé cette semaine lors d'un point de presse, en compagnie du représentant résidant de l'OMS au Bénin, Youssouf Gamatié.

Il existe un médicament pour lutter contre le virus de Lassa : la Ribavirine. Des doses devaient arriver ce vendredi au Bénin, a déclaré Mme Kindé Gazard.

Toujours selon l'OMS, on s’infecte par le virus de Lassa en s’exposant à des rats. La transmission interhumaine survient lors de contacts directs avec des patients malades dans la population comme dans les services de soins.

XS
SM
MD
LG