Liens d'accessibilité

Le Vatican crée un ministère du développement humain


Le pape François marche avec un groupe de réfugiés qu'il a invité à le joindre à la Basilique de Saint-Pierre au Vatican le 22 juin 2016.

Le pape François marche avec un groupe de réfugiés qu'il a invité à le joindre à la Basilique de Saint-Pierre au Vatican le 22 juin 2016.

Le Vatican a annoncé mercredi la création d'un grand ministère "du développement humain intégral", chargé de la justice, de l'environnement, de la santé ou encore de la solidarité mais laissant la question des migrations sous l'autorité directe du pape.

Ce nouveau dicastère, ministère dans les autres formes de gouvernement, est le fruit de la fusion de quatre services chargés auparavant de ces questions.

Il s'occupera "des malades et des exclus, des personnes marginalisées et des victimes des conflits armés et des catastrophes naturelles, des détenus, des chômeurs et des victimes de toute forme d'esclavage et de torture", selon le décret papal.

Mais comme "il ne peut y avoir aujourd'hui un service au développement humain intégral sans une attention particulière au phénomène migratoire", cette question sera confiée à un département soumis directement à l'autorité du pape.

Le super-ministère verra le jour le 1er janvier 2017 et sera dirigé par le cardinal ghanéen Peter Turkson, jusqu'à présent président du Conseil pontifical pour la justice et la paix, l'un des services intégrés dans la nouvelle structure.

Depuis son élection en 2013, le pape François a engagé une réforme en profondeur de la Curie, le gouvernement du Vatican, afin de réaliser des économies et de regrouper les services dont les compétences se recoupaient parfois.

Ainsi, un grand dicastère chargé des laïcs, de la famille et de la vie ainsi qu'un secrétariat unique dédié à la communication avaient été créés en 2015.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG