Liens d'accessibilité

Le Tchad affirme avoir localisé le chef de Boko Haram


Le président Idriss Déby a appelé Abubakar Shekau, le chef du groupe islamiste Boko Haram, à la reddition

Le président Idriss Déby a appelé Abubakar Shekau, le chef du groupe islamiste Boko Haram, à la reddition

"Abubakar Shekau doit se rendre. Nous savons où il est. S'il ne se livre pas, il subira le même sort que ses compatriotes", a dit Idriss Déby lors d'une conférence de presse.

N'DJAMENA (Reuters) - Le président tchadien Idriss Déby a affirmé mercredi qu'il savait où se trouve Abubakar Shekau, le chef du groupe islamiste Boko Haram, et l'a appelé à la reddition sous peine d'être tué.

"Abubakar Shekau doit se rendre. Nous savons où il est. S'il ne se livre pas, il subira le même sort que ses compatriotes", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Le Tchad s'est engagé militairement en ce début d'année dans la lutte contre les islamistes armés implantés dans le nord-est du Nigeria mais dont l'insurrection a débordé en direction des autres pays riverains du lac Tchad (Cameroun, Niger et Tchad).

Idriss Déby a précisé que le chef de Boko Haram se trouvait lundi à Dikwa, une localité du nord-est du Nigeria que les forces tchadiennes ont repris aux islamistes. "Il a réussi à s'enfuir mais nous savons où il se trouve. C'est dans son intérêt de se livrer", a-t-il poursuivi.

XS
SM
MD
LG