Liens d'accessibilité

Le tabac se met au vert


Un biocarburant à base de tabac offre des perspectives attrayantes pour les producteurs africains (VOA)

Un biocarburant à base de tabac offre des perspectives attrayantes pour les producteurs africains (VOA)

Le tabac a mauvaise presse ces jours-ci mais voilà qu’un géant de l’aviation entend le faire partir en fumée pour une bonne cause.

La compagnie aérienne South African Airways (SAA), Boeing et la société néerlandaise SkyNRG ont annoncé leur collaboration pour produire un biocarburant à partir d'une nouvelle variété de tabac.

La plante hybride, surnommée Solaris, qui a été développée par SkyNRG, ne contient pas de nicotine, explique Julie Felgar, une haute responsable de Boeing. Sa caractéristique est d’avoir beaucoup plus de graines que les plantes de tabac traditionnelles.

Pour l'instant, seule l'huile des graines sera utilisée pour fabriquer des biocarburants, mais selon Mme Felgar, des technologies sont en cours de développement pour exploiter l’ensemble de la plante. Pour les agriculteurs d’Afrique australe, ce serait l’opportunité de planter du tabac en toute bonne conscience. Pour Boeing, qui cherche à se « mettre au vert », ce serait acquérir une source fiable de biocarburant et devenir moins vulnérable aux variations de prix de marché.

Une formule gagnant-gagnant pour Boeing et la South African Airways, les biocarburants durables pouvant réduire les émissions de carbone « de 50 à 80 % » par rapport aux carburants traditionnels.

XS
SM
MD
LG