Liens d'accessibilité

Le streaming musical supplante la vidéo aux Etats-Unis


Les Américains ont écouté davantage de musique en streaming que de vidéos sur internet au cours du premier semestre cette année, une première accueillie favorablement par l'industrie.

Le streaming musical, c'est-à-dire par flux sans téléchargement, a rapidement pris de l'ampleur, offrant une nouvelle source de revenus à un secteur en crise depuis plusieurs années et qui s'est employé à détourner les internautes des sites de vidéos comme YouTube (propriété de Google) au profit des plateformes musicales.

La société spécialisée BuzzAngle Music a répertorié 114 milliards d'écoutes musicales sur des sites comme Spotify, Apple Music, Tidal et Rhapsody, selon un rapport semestriel portant sur les Etats-Unis.

Bien supérieur aux 95 milliards de visionnages en streaming de vidéos sur YouTube (plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde), Dailymotion et leurs concurrents.

C'est la première fois, note le rapport, que la musique devance la vidéo dans ce domaine.

Le streaming musical s'est envolé au cours des six premiers mois de l'année,, multipliant par plus de deux le niveau atteint l'an dernier à la même période. Dans le même temps, le streaming vidéo n'a augmenté que de 23%.

Au total, le streaming a bondi de 58% aux Etats-Unis, le plus important marché musical au monde.

Le service de streaming musical suédois Spotify, numéro un de l'écoute de musique en continu sur internet, a revendiqué 89 millions d'utilisateurs actifs dans le monde fin 2015, dont 28 millions d'abonnés payants.

Le streaming a transformé l'industrie de la musique qui, en 2015, a connu la première hausse substantielle de son chiffre d'affaires depuis l'éclosion d'internet.

Si des artistes critiquent le niveau de rétribution sur ce genre de plateformes, en particulier de Spotify, les professionnels de l'industrie soulignent qu'il est bien inférieur avec les sites de vidéo.

BuzzAngle a par ailleurs indiqué que "View", dernier album du rappeur canadien Drake, était de loin le plus important du premier semestre 2016. "Lemonade" de Beyoncé suit loin derrière, suivi par "25" d'Adele sorti fin 2015.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG