Liens d'accessibilité

Le Sénégal rouvre sa frontière terrestre avec la Guinée


Un hôpital à Conakry, accueillant des malade suspectés de souffrir du virus à Ebola (AP)

Un hôpital à Conakry, accueillant des malade suspectés de souffrir du virus à Ebola (AP)

Le Sénégal avait déjà levé en novembre 2014 l'interdiction du trafic aérien et maritime avec la Guinée.

DAKAR, 26 janvier (Reuters) - Le Sénégal a rouvert lundi sa frontière terrestre avec la Guinée, cinq mois après l'avoir fermée, en août, pour empêcher la propagation à son territoire de l'épidémie de fièvre Ebola. "La décision d'ouvrir la frontière fait suite à des rencontres entre autorités du Sénégal et de Guinée, au cours desquelles ont été pris en compte les efforts importants faits par la République de Guinée pour combattre le virus Ebola", a déclaré le ministère sénégalais de l'Intérieur.

Le Sénégal avait déjà levé en novembre dernier l'interdiction du trafic aérien et maritime avec la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia - les trois pays d'Afrique de l'Ouest de loin les plus touchés par l'épidémie. Ces dernières semaines, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que l'épidémie, qui s'est déclarée en mars dernier en Guinée, semblait être sur le déclin.

Durant la semaine du 11 au 18 janvier, 20 nouveaux cas ont été comptabilisés en Guinée, contre 45 la semaine d'avant, selon les chiffre de l'OMS. Le Sénégal n'a connu qu'un seul cas de fièvre Ebola, un étudiant qui avait franchi la frontière en provenance de Guinée.

Le Sénégal a été déclaré débarrassé d'Ebola le 17 octobre. Depuis le début de l'épidémie, 21.724 cas de fièvre Ebola ont été signalés dans neuf pays, dont 8.641 ont été mortels, indique l'OMS.

XS
SM
MD
LG