Liens d'accessibilité

Togo: le secteur de la santé poursuit la grève


Le ministère de la Santé à Lomé

Le ministère de la Santé à Lomé

Les agents hospitaliers sont plus impliqués dans cette grève lancée par la Synergie des travailleurs togolais car une étude réalisée en 2012 indique qu’ils travaillent dans des conditions déplorables.

Les agents de santé togolais ont observé, vendredi, une deuxième journée de grève. Ils observent le mot d’ordre de grève de la synergie des travailleurs togolais. Les agents hospitaliers sont plus impliqués dans cette grève car une étude réalisée en 2012 indique qu’ils travaillent dans des conditions déplorables.

Dans le secteur public comme dans le privé au Togo, le personnel de santé fait face à des difficultés criardes. Que ce soient les conditions salariales ou la disponibilité des matériels de travail les agents hospitaliers vivent le calvaire. C’est la conclusion d’une étude menée l’année dernière dans le pays par l’ONG SADD.

Pour l’Ordre national des médecins du Togo, les agents de santé ont une part de responsabilité dans la précarité dans laquelle ils exercent. Il prend l’exemple de certains médecins qui travaillent dans l’illégalité.



Au CHU Sylvanus Olympio, le plus grand centre hospitalier du pay, le matériel de travail est quasi inexistant. Ce que déplore le syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo. Le SYNPHOT met ses espoirs dans l’adoption du statut particulier des agents de santé.

Pour l’amélioration du cadre de travail et de vie des agents de santé, l’ONG Solidarité Action pour un Développement durable (SADD) préconise, en plus de l’adoption du statut particulier des agents hospitaliers, le suivi du plan national de développement sanitaire et l’élaboration d’une convention collective pour le secteur privé.

XS
SM
MD
LG