Liens d'accessibilité

Le Rwanda assume la présidence du Conseil de sécurité


Olivier Nduhungirehe, 1er Conseiller de la Mission permanente du Rwanda à l'ONU

Olivier Nduhungirehe, 1er Conseiller de la Mission permanente du Rwanda à l'ONU

Cela intervient à un moment où Kigali essaie de redorer son blason après avoir été accusé de soutenir la rébellion du M23 dans l'est de la RDC.

Le Rwanda préside depuis le lundi 1er avril le Conseil de Sécurité des Nations Unies, un poste que ce membre non-permanent occupera jusqu’à la fin du mois, puisqu’il s’agit d’une présidence tournante.

Cela intervient à un moment où Kigali essaie de redorer son blason après avoir été accusé par plusieurs entités internationales (ONU, Amnesty International, Human-Rights Watch) de soutenir la rébellion du M23 contre le gouvernement du président Joseph Kabila.

Le gouvernement rwandais a toujours démenti cette accusation.

Des soldats du M23 montent la garde près de la frontière congolo-rwandaise, le 20 nov. 2012

Des soldats du M23 montent la garde près de la frontière congolo-rwandaise, le 20 nov. 2012



Comment les autorités rwandaises accueillent-elles l'accession de leur pays à la tête du Conseil pour les 30 prochains jours?

Morgane Guirriec en a parlé avec le Premier conseiller de la Mission permanente du Rwanda aux Nations Unies.




Par ailleurs, le Rwanda a éloigné de sa frontière avec la République démocratique du Congo près de 700 rebelles congolais du M23 réfugiés sur son territoire, rapporte l’Agence France Presse, citant la ministre rwandaise chargée des Réfugiés Séraphine Mukantabana .

Ils sont en tout 682 rebelles qui ont été envoyés à une centaine de km à l'est de la capitale Kigali.

"La décision de les délocaliser émane de l'application des conventions internationales (...) qui disent que les réfugiés doivent être à plus de 50 km de la frontière" de leur pays d'origine, a affirmé la ministre. Les membres du M23 sont, selon elle, désormais dans un "centre d'internement" dans le district de Ngoma.

Ces hommes s'étaient réfugiés au Rwanda mi-mars après avoir été défaits par une faction rivale et se trouvaient jusqu'à lundi à une quinzaine de km de la frontière congolaise.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG