Liens d'accessibilité

Le rouble continue de s'affaiblir


(Reuters)

(Reuters)

La banque centrale de Russie a dépensé en 2014 plus de 76 milliards de dollars et 5,4 milliards d'euros pour tenter de limiter l'effondrement du rouble, selon des statistiques publiées lundi.

La monnaie russe continuait mardi de s’affaiblir. Il faut dire que la chancelière allemande Angela Merkel a été très ferme la semaine dernière, soulignant que les sanctions imposées par l’Union européenne contre la Russie seraient maintenues tant que le cessez-le-feu intervenu entre Kiev et les rebelles en Ukraine ne serait pas pleinement appliqué.

La banque centrale de Russie a dépensé en 2014 plus de 76 milliards de dollars et 5,4 milliards d'euros pour tenter de limiter l'effondrement du rouble, selon des statistiques publiées lundi.

L'an dernier, la monnaie russe a perdu 41% de sa valeur face au dollar et 34% face à l'euro en raison de la crise ukrainienne

Autre conséquence de la faiblesse du Rouble : l’agence de notation Fitch Ratings a annoncé vendredi avoir abaissé la note souveraine de la Russie, de BBB à BBB-, tout en maintenant une perspective négative, signe qu'une nouvelle dégradation n'est pas exclue.

"Les perspectives économiques de la Russie se sont sensiblement détériorées depuis mi-2014 à la suite de la chute des cours du pétrole et du rouble, associée à la forte hausse des taux d'intérêt", écrit l'agence de notation, qui est citée par l’agence Reuters.

"Les sanctions occidentales imposées depuis mars 2014 continuent de peser sur l'économie en bloquant l'accès des banques et des entreprises russes aux marchés des capitaux étrangers", ajoute-t-elle.

Après une croissance de 0,6% seulement en 2014, Fitch s'attend désormais à une contraction de l'économie russe de 4% en 2015, une forte baisse des investissements et de la consommation ne devant être que partiellement compensée par une amélioration de la balance commerciale du fait de la chute des importations, précise Fitch.

La Russie estégalement très mal notée par Standard & Poor's et par Moody's, deux autres agences de notation.

XS
SM
MD
LG