Liens d'accessibilité

Le roi du Maroc en Côte d'Ivoire, après le Ghana, la Zambie et la Guinée


Le roi Mohammed VI du Maroc, à gauche, et le président du Sud-Soudan, Salva Kiir, 1er février 2017.

Le roi du Maroc Mohammed VI a entamé vendredi à Abidjan sa quatrième visite en trois ans en Côte d'Ivoire, dans le cadre d'une mini-tournée africaine qui l'a déjà conduit au Ghana, en Zambie et en Guinée.

Le roi a été accueilli en fin d'après-midi par le président ivoirien Alassane Ouattara et plusieurs de ses ministres.

Les deux personnalités n'ont fait aucune déclaration à la presse.

Au cours de son séjour, Mohammed VI devrait notamment inaugurer plusieurs projets financés par le Maroc, et vérifier l'état d'avancement du projet d'aménagement et de valorisation de la Baie de Cocody.

Entamé en 2015, ce vaste chantier pour aménager les berges de la lagune qui traverse la capitale économique ivoirienne est conduit par des entreprises marocaines, et emblématique du renforcement de la coopération ivoiro-marocaine.

Le Maroc est devenu en 2016 le premier investisseur étranger en Côte d'Ivoire avec une part de 22%, selon le Centre ivoirien de promotion des investissements de Côte d'Ivoire (CEPICI, public).

Les accords signés entre les partenaires du secteur privé des deux pays ont atteint 420 milliards de FCFA (641 millions d'euros) en 2016, selon les chiffres officiels.

De nombreuses entreprises marocaines sont présentes en Côte d'Ivoire dans la cimenterie, le BTP, les sociétés d'assurance, l'informatique et le commerce.

Les relations ivoiro-marocaines sont au beau fixe depuis l'arrivée de Alassane Ouattara au pouvoir en 2011 en Côte d'Ivoire.

Sous le premier mandat du président Ouattara, le roi du Maroc a effectué trois visites en Côte d'Ivoire, tandis que le chef de l'Etat ivoirien s'est rendu à deux reprises dans le royaume en 2014 et 2015.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG