Liens d'accessibilité

Le robot Philae de l'ASE, sur le point de s'accrocher à une comète


Le robot Philae de l'Agence spatiale européenne, qui doit se poser mercredi sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko (Photo ESA)

Le robot Philae de l'Agence spatiale européenne, qui doit se poser mercredi sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko (Photo ESA)

La sonde européenne Rosetta a largué son premier petit robot, Philae, qui va tenter de se poser sur le noyau de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko.

La mission de Philae, rappelle l'Agence spatiale européenne (ASE): mener une série d'expériences pour aider les scientifiques à comprendre comment la Terre et les autres planètes se sont formées, les comètes représentant les restes de la création du système solaire, il y a 4,6 milliards d'années.

Il a fallu dix ans à Rosetta pour atteindre la comète, longue de 4 km. Philae est censée s’y accrocher avec un système de doubles harpons.

XS
SM
MD
LG