Liens d'accessibilité

Rapport annuel des Etats-Unis sur les droits de l'homme 2016


Le Secrétaire d 'Etat américain John Kerry présentant le rapport 2015 des Etats-Unis sur les droits humains dans le monde, à Washington, le 13 avril 2016. ( AP Photo/Jose Luis Magana)

Le Secrétaire d 'Etat américain John Kerry présentant le rapport 2015 des Etats-Unis sur les droits humains dans le monde, à Washington, le 13 avril 2016. ( AP Photo/Jose Luis Magana)

Le 40ème rapport annuel du département d’Etat américain sur les droits humains dénonce une "crise mondiale de la gouvernance" qui se traduit par une multiplication des attaques contre les libertés fondamentales et les valeurs démocratiques.

Le rapport accuse des régimes autoritaires à travers le monde de réprimer leur peuple avec une vigueur et une méchanceté croissantes.

Le Secrétaire d’Etat John Kerry note dans le préambule "une tendance croissante de la part à la fois d'acteurs étatiques ou non de contraindre l'espace de la société civile, d'étouffer la liberté des médias et d'internet, de marginaliser les voix d'opposition et, dans les cas les plus extrêmes, de tuer des gens ou de les forcer à quitter leurs foyers."

Le document du département d’Etat épingle en particulier des pays comme la Russie et la Chine, tout comme la Corée du Nord, l’Iran, le Soudan, mais il n’épargne pas les alliées des Etats-Unis, comme la Turquie ou l’Egypte. Compilé par des diplomates américains, le rapport n'a aucune implication légale pour la politique étrangère américaine.

Cependant, selon M. Kerry, il renforcera la détermination des Etats-Unis à promouvoir "les libertés fondamentales" et à soutenir les groupes que Washington considère comme des défenseurs des droits de l'homme.

XS
SM
MD
LG