Liens d'accessibilité

Le rappeur tunisien Weld El 15 jugé en France pour violences sur sa compagne


Le célèbre rappeur tunisien Weld El 15.

Le célèbre rappeur tunisien Weld El 15 a été placé en détention provisoire en France pour violences conjugales dans l'attente de son jugement en comparution immédiate, selon le parquet de Saint-Malo (ouest).

Weld El 15, de son vrai nom Ala Edine Yacoubi, l'une des égéries de la révolution tunisienne, est installé depuis mars 2015 à Saint-Malo.

"Il a été placé en détention provisoire vendredi soir à Saint-Malo dans l'attente de son jugement lundi pour avoir frappé et menacé de mort sa compagne après avoir forcé la porte de leur domicile", a déclaré à l'AFP Ronan Le Clerc, substitut du procureur de la République à Saint-Malo.

L'audience est prévue à 16H00 (14H00 GMT) devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo. Le rappeur est également poursuivi pour outrage vis-à-vis des policiers venus l'interpeller, qui l'ont trouvé en possession de stupéfiants.

Le jeune homme, père d'un enfant né début 2017 en France, avait déjà été condamné en 2015 à plusieurs mois de prison avec sursis pour usage illicite de stupéfiants et pour des violences sur sa compagne. Il risque la révocation de son sursis.

M. Yacoubi est par ailleurs visé par une procédure d'expulsion, les services de l'Etat le soupçonnant d'avoir entretenu des liens d'amitié avec le rappeur Emino, parti en Syrie rejoindre l'Etat islamique. L'artiste s'est toujours défendu de toute sympathie envers Daech, "qui manipule (son) ami" et contre laquelle il veut "lutter par ses chansons", expliquant avoir été en contact avec Emino pour tenter de "le faire revenir" de Syrie.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG