Liens d'accessibilité

Le prochain Einstein viendra peut-être de l’Afrique


Un projet de construction de quinze centres à travers le continent africain d'ici 2023. Il vise à identifier les meilleurs jeunes scientifiques africains, qui seront à l’honneur lors du forum scientifique mondial

Le prochain Einstein viendra de l’Afrique. Et c’est mathématiquement prouvé ! L’affirmation peut étonner mais Thierry Zomahoun en est convaincu. Il est le président de l’Institut africain des mathématiques, ou AIMS, fondé en 2003 et implanté en Afrique du Sud, au Sénégal, au Ghana, au Cameroun et en Tanzanie. Il était de passage à Washington pour promouvoir la Next Einstein Initiative, un projet de construction de quinze centres à travers le continent africain d'ici 2023. Il s’agit aussi d’identifier les meilleurs jeunes scientifiques africains, qui seront à l’honneur lors du forum scientifique mondial, prévu à Dakar, en 2015. Dans un entretien accordé à Jacques Aristide, le patron de AIMS se dit persuadé que les sciences mathématiques aideront à relever les défis de l’Afrique.

XS
SM
MD
LG