Liens d'accessibilité

Le prince Harry inaugure la 2e édition des Invictus Games en Floride


Le prince Harry lors de l'ouverture de la cérémonie des Invictus games à Orlando, en Floride.

Le prince Harry lors de l'ouverture de la cérémonie des Invictus games à Orlando, en Floride.

Le prince Harry a inauguré les Invictus Games 2016, la deuxième édition de cette compétition sportive qui réunit les vétérans de guerre handicapés du monde entier.

Le prince Harry a donné le coup d'envoi des Invictus Games, compétition sportive opposant des anciens combattants handicapés du monde entier, dimanche à Orlando, en Floride (sud-est des Etats-Unis).

Il a remis la première médaille d'or à l'équipe de France, qui a remporté une course automobile en 4X4. La médaille d'argent a été attribuée à l'Estonie et celle de bronze au Danemark.

La première dame américaine, Michelle Obama, qui s'était impliquée dans la promotion de ces jeux, était présente, ainsi que l'ancien président George W. Bush et l'acteur Morgan Freeman.

Elle a rendu hommage aux athlètes dont la participation à ces jeux "est une source d'inspiration pour nous tous".

Cinquième dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre, Harry a salué les sportifs et les spectateurs présents pour cet événement, retransmis par la chaîne spécialisée ESPN, qui se déroule du 8 au 12 mai.

"Ces histoires sont aussi incroyables qu'uniques. Elles montrent ce qui peut être réalisé, plutôt que ce qui ne peut pas l'être", a déclaré le prince à propos d'anciens militaires -hommes et femmes- souvent amputés qui ont souffert plus que la moyenne de dépression, de troubles de stress post-traumatique (PTSD) et de traumatismes cérébraux.

Le petit-fils de la reine Elizabeth II a lui-même servi dans l'armée britannique et a effectué plusieurs missions en Afghanistan.

La première édition des Invictus Games, créés sur le modèles des jeux paralympiques, a eu lieu en septembre 2014 à Londres.

Lors d'une visite du prince Harry à la Maison-Blanche en octobre dernier, le président Barack Obama avait salué cette initiative qui permet "de mettre en valeur des soldats non seulement pour les sacrifices qu'ils ont faits mais aussi pour le courage et la force dont ils continuent à faire preuve".

Le couple présidentiel américain avait même lancé, dans une vidéo postée sur Twitter, un défi amusé au prince Harry à l'approche des Invictus Games.

"Hey, Prince Harry. Tu te rappelles que tu nous avais demandé de tout donner lors des Invictus Games ?", lançait la Première dame, avant que le président des Etats-Unis n'ajoute, faussement menaçant: "Attention à ce qui peut arriver".

Le prince de Galles avait répondu sur Twitter, expliquant qu'il se trouvait avec sa grand-mère, la reine Elizabeth II, lorsqu'il avait reçu le message des Obama. "Vraiment ? Allons !", réagissait la reine, amusée.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG