Liens d'accessibilité

Le président turc est arrivé dimanche à Abidjan


Erdogan

Erdogan

C'est la première étape d'une tournée en Afrique de l'Ouest pour renforcer les liens avec la région

Le président turc Recep Tayyip Erdogan est arrivé dimanche en Côte d'Ivoire, pour une visite de 48 heures, première étape d'une tournée en Afrique de l'Ouest pour renforcer les liens avec la région, a constaté l'AFP.

Cette tournée doit permettre à la Turquie d'approfondir son "partenariat stratégique" avec l'Afrique et de développer ses liens avec les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), selon la présidence turque.

M. Erdogan et son épouse ont été accueillis à leur descente d'avion par le président Alassane Ouattara, son épouse, le Premier ministre et son gouvernement.

Le président turc est accompagné d'une délégation de plusieurs dizaines d'hommes d'affaires turcs qui vont participer lundi à forum économique à Abidjan.

Les investissements turcs en Côte d'Ivoire sont passés de 150 millions de dollars en 2008 à 390 millions de dollars en 2015, selon les chiffres officiels.

La Turquie et la Côte d'Ivoire avaient signé en mars 2015 une dizaine d'accords lors de la visite du président Ouattara à Ankara et Istanbul.

Recep Tayyip Erdogan doit s'entretenir lundi avec son homologue ivoirien avant la signature de nouveaux accords de coopération.

Après Abidjan, M. Erdogan doit se rendre au Ghana, au Nigeria et en Guinée.

Le président turc, qui s'est rendu en 2015 en Ethiopie, à Djibouti et en Somalie, souhaite étendre la présence turque en Afrique. La Turquie y a plus que triplé le nombre de ses ambassades depuis 2009 et la compagnie aérienne nationale Turkish Airlines dessert des dizaines de destinations sur le continent.

Les échanges commerciaux entre la Turquie et l'ensemble des pays africains ont atteint 23,4 milliards de dollars en 2014, et ceux avec les Etats d'Afrique subsaharienne ont été multipliés par dix depuis 2000, selon le ministère des Affaires étrangères.

La Turquie souhaite accroître sa présence en dehors de la zone traditionnelle d'influence ottomane et le président Erdogan s'est aussi déjà rendu en début d'année au Chili, en Equateur et au Pérou.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG