Liens d'accessibilité

Le président turc Erdogan achève en Somalie un triptyque est-africain


De gauche à droite, la Première Dame Emine Erdogan, le président Recep Tayyip Erdogan, le président Hassan Sheikh Mohamud de la Somalie et la Première Dame Qamar Ali Omar assistent à une cérémonie pour ouvrir une nouvelle ambassade turque à Mogadiscio, en Somalie, le vendredi 3 Juin, 2016. (AP Photo / Farah Abdi Warsameh)

De gauche à droite, la Première Dame Emine Erdogan, le président Recep Tayyip Erdogan, le président Hassan Sheikh Mohamud de la Somalie et la Première Dame Qamar Ali Omar assistent à une cérémonie pour ouvrir une nouvelle ambassade turque à Mogadiscio, en Somalie, le vendredi 3 Juin, 2016. (AP Photo / Farah Abdi Warsameh)

Somalie et Turquie ont signé mercredi neuf accords sur des projets de développements, et M. Erdogan a inauguré les nouveaux bâtiments de l'ambassade de son pays, "l'une des plus grandes embassades turques dans le monde", face à l'océan Indien.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a achevé vendredi en Somalie une visite en Afrique de l'Est qui l'a également mené en Ouganda et au Kenya, et lors de laquelle il a conclu des accords pour renforcer la présence turque sur le continent africain.

Somalie et Turquie ont signé mercredi neuf accords sur des projets de développements, et M. Erdogan a inauguré les nouveaux bâtiments de l'ambassade de son pays, "l'une des plus grandes embassades turques dans le monde", face à l'océan Indien. "Nous resterons en Somalie et nous continuerons à aider", a déclaré le président turc.

Plus tôt cette semaine, M. Erdogan avait déjà signé trois accords bilatéraux avec le Kenya, les deux pays s'engageant en outre à renforcer leur coopération et leurs échanges commerciaux. Des accords avec l'Ouganda ont également été signés, notamment dans les secteurs du tourisme, de la défense et de l'éducation.

La visite de M. Erdogan s'inscrit dans le cadre de la politique turque de renforcement de sa présence en Afrique. Fin février et début mars, M. Erdogan avait effectué une tournée en Côte d'Ivoire, au Ghana, au Nigéria et en Guinée. Il s'était déjà rendu en Ethiopie, à Djibouti et en Somalie en 2015.

"Il y a 13 ou 14 ans, nous n'étions présents que dans 12 pays africains, mais maintenant, nous le sommes dans 39 pays", a par ailleurs souligné M. Erdogan, cité par l'agence turque Anatolia. "Notre but est d'avoir 54 ambassades dans les 54 pays africains".

Les échanges commerciaux entre la Turquie et l'ensemble des pays africains ont atteint 23,4 milliards de dollars en 2014, et ceux avec les États d'Afrique subsaharienne ont été multipliés par dix depuis 2000, selon le ministère turc des Affaires étrangères.

Le président somalien Hassan Sheikh Mohamud a remercié son homologue turc "pour sa démarche courageuse de rendre visite à la Somalie malgré la tentative des terroristes de perturber cette visite".

Mercredi, une attaque à la voiture piégée contre l'hôtel Ambassador, revendiquée par les islamistes shebab somaliens affiliés à Al-Qaïda, a fait plus de 10 morts, dont deux députés. Les forces de sécurité avaient finalement tué les trois assaillants réfugiés dans l'hôtel dans un face à face qui a duré jusque jeudi matin.

Jeudi, c'est depuis Nairobi que M. Erdogan avait réagi à la reconnaissance du génocide arménien par le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand. Il avait estimé que "cette résolution va sérieusement affecter les liens turco-allemands" et promis une riposte.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG