Liens d'accessibilité

Le président turc Erdogan espère que le cessez-le-feu "sera permanent" en Syrie


Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'adresse aux journalistes lors d'une conférence de presse à Hangzhou, en Chine, le 5 septembre 2016.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'adresse aux journalistes lors d'une conférence de presse à Hangzhou, en Chine, le 5 septembre 2016.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a salué mardi la trêve en vigueur depuis lundi soir en Syrie et espéré que celle-ci serait "permanente", au cours d'un discours retransmis à la télévision.

"Il y a des problèmes dans deux ou trois villages", a déclaré M. Erdogan, dans une allusion à des violations mineures du cessez-le-feu, également rapportées par la télévision officielle syrienne. Mais, le président turc a estimé que "si tout se passe bien pendant les 48 premières heures", alors le cessez-le-feu pourrait être prolongé.

"J'espère que le cessez-le-feu sera permanent", a-t-il fait valoir devant ses sympathisants en liesse à Istanbul.

"Si Dieu le veut, chaque camp fera le nécessaire pour que ce cessez-le-feu perdure", a renchéri le ministre turc des Affaires étrangères, Mehmet Cavusoglu.

Un cessez-le-feu, entre rebelles syriens et l'armée de Damas, est entré en vigueur lundi à 19H00 locales (16H00 GMT) en vertu d'un accord entre Russes et Américains, soutiens respectifs du régime et de la rébellion.

Damas a annoncé le gel de ses opérations militaires "sur le territoire jusqu'au 18 septembre à 21H00 GMT".

Moscou et Washington cherchent à travers la trêve à favoriser une reprise des négociations entre régime et rebelles pour mettre un terme au conflit, qui a causé la mort de plus de 300.000 personnes en cinq ans, selon un bilan publié mardi par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG