Liens d'accessibilité

Le président Obama procède à des réformes à la NSA


Le président Obama s'exprimant au ministère de la Justice, à Washington

Le président Obama s'exprimant au ministère de la Justice, à Washington

Dans un discours, vendredi, à Washington, le président Barack Obama annoncé des réformes sur les programmes de surveillance électronique de la NSA, l’Agence de sécurité nationale.

Il a ordonné des changements dans le programme de collecte de “métadonnées” de la NSA, tels que les horaires, durée de connexion et destination des appels et SMS. Mais il le fera, a-t-il dit, en évitant de compromettre la capacité du pays à lutter contre le terrorisme.

Le chef de l’exécutif américain a donné jusqu’au 28 mars aux services de renseignement et à l’Attorney General (ou ministre de la Justice) pour développer des options pour une nouvelle approche pouvant égaliser les capacités et combler les trous que le programme des métadonnées était censé régler, sans que le gouvernement ait à garder toute la masse d'information ainsi collectée.

Vie privée des leaders étrangers.

Les mêmes progrès technologiques qui permettent aux services de renseignement américains de cibler avec une rare précision une cellule d’Al-Qaeda au Yémen ou au Sahel, mettent également à la portée des enquêteurs du gouvernement les communications de tous les jours à travers le monde, a déclaré Barack Obama.

Le président a, par ailleurs, souligné qu’il est important de protéger aussi la vie privée des leaders étrangers, tout comme celle des citoyens américains. Concluant son discours, le chef de l’exécutif a déclaré que l’Amérique sortira plus forte encore de ce débat, ajoutant que ce genre de discussions publiques est inconcevable dans d’autres capitales, telles que Moscou et Pékin.
XS
SM
MD
LG