Liens d'accessibilité

Le président du Nigeria officiellement de retour à la présidence

  • VOA Afrique

Le président du Nigeria Muhammadu Buhari parle au Palais présidentiel après être revenu de ses vacances médicales à Abuja, Nigeria, le 10 mars 2017.

Le président nigérian Muhammadu Buhari, rentré la semaine dernière dans son pays après deux mois d'absence, a officiellement repris ses fonctions à la présidence.

"Le président Muhammadu Buhari a repris ses fonctions après ses congés", a déclaré un conseiller spécial en communication du président, Femi Adesina.

"Conformément à l'article 145 de la Constitution de 1999 (...), le Président a officiellement transmis des lettres au Sénat et à la Chambre des représentants", affirme-t-il.

"J'ai repris mes fonctions de Président de la République fédérale du Nigeria, qui prennent effet à compter du lundi 13 mars 2017, après mes congés", a ainsi écrit M. Buhari à l'Assemblée nationale, selon le communiqué présidentiel.

Le chef de l'Etat s'est ensuite entretenu durant une heure lors d'un briefing avec le vice-président Yemi Osinbajo, qui a assuré l'intérim à la tête du géant ouest-africain de 190 millions d'habitants depuis le 19 janvier.

"Il a donné quelques directives sur ce que nous devrions faire dans de nombreux domaines, le nord-est (en proie à l'insurrection islamiste de Boko Haram, ndlr), le budget, l'économie, un large éventail de sujets", a déclaré M. Osinbajo aux journalistes après la réunion.

"La fait qu'il soit prêt à se remettre au travail ne fait aucun doute, en fait, il est plus que prêt", a-t-il ajouté pour rassurer.

Un porte-parole du président présidentiel, Garba Shehu, a pour sa part prévenu qu'il faudrait un certain temps pour que M. Buhari se remette complètement au travail après une absence aussi longue et que son retour ne serait pas "spectaculaire".

"Il sort d'une maladie et comme il l'a dit lui-même, il a besoin de reprendre progressivement", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision Arise News dans une interview diffusée dimanche.

Muhammadu Buhari est rentré vendredi de Londres après deux mois d'absence pour des problèmes de santé qui n'ont pas été révélés au grand public.

Son absence prolongée a suscité de vives inquiétudes dans son pays où de nombreuses rumeurs ont circulé sur son sort, le disant mort ou très gravement malade.

Malgré son retour, les interrogations sur l'état de santé réel du président subsistent, alors qu'il est apparu très amaigri et fragile à sa descente d'avion vendredi.

Il a par ailleurs déclaré avoir "besoin d'un suivi (médical) dans les prochaines semaines", sous-entendant qu'il pourrait repartir en Angleterre se faire soigner.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG