Liens d'accessibilité

RCA : le président François Bozizé met en œuvre l’accord de Libreville


Des soldats centrafricains en patrouille à Bangui

Des soldats centrafricains en patrouille à Bangui

Le président centrafricain, François Bozizé, a amorcé l’application de l’accord de paix de Libreville qui prévoit la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. Il a annoncé avoir dissous le gouvernement avec effet immédiat, et qu’un nouveau Premier ministre sera nommé par l’opposition politique.

L’accord conclu à Libreville prévoit le maintien au pouvoir du président Bozizé jusqu’à la fin, en 2016, de son mandat. Ni le chef de l’Etat centrafricain, ni le Premier ministre intérimaire ne sera éligible à la prochaine présidentielle.

Le centre commercial de Bangui

Le centre commercial de Bangui

Ces mesures visent à ramener la stabilité en République centrafricaine à la suite de la rébellion lancée il y a un mois par la Coalition Séléka, qui accusait le président Bozizé de ne pas respecter les accords de paix de 2007 à 2008.

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est félicité de la conclusion de l’accord de Libreville et a appelé les deux parties à l’appliquer de bonne foi.

Le président Bozizé a annoncé, vendredi, que nouvelles élections législatives se tiendront en 2014. Il a, par ailleurs, indiqué qu’il renforcera la coopération avec la Chine en vue de promouvoir l’exploitation pétrolière et le développement dans son pays.

XS
SM
MD
LG