Liens d'accessibilité

Le Premier ministre irakien à Ramadi après sa reprise à l'EI


Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi est arrivé mardi dans la ville de Ramadi reprise par les forces armées aux jihadistes de l'Etat islamique (EI)

Au lendemain de l'annonce de cette importante victoire pour les forces irakiennes, l'hélicoptère de M. Abadi a atterri dans la ville dévastée par les combats située à une centaine de km à l'ouest de Bagdad, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Le Premier ministre a félicité les forces irakiennes qui continuaient de désamorcer les centaines de bombes et d'engins explosifs laissés par les jihadistes dans les rues et bâtiments gouvernementaux dans le centre-ville.

Après la reprise dimanche de Ramadi, M. Abadi s'estengagé à libérer le pays de l'EI en 2016: "Si 2015 était une année de libération, 2016 sera celle des grandes victoires qui mettront fin à la présence en Irak de Daech (acronyme en arabe de l'EI)".

Cette victoire à Ramadi, chef-lieu de la province d'Al-Anbar, devrait redorer le blason de l'armée fortement critiquée pour son humiliante déroute en juin 2014 face à l'EI qui s'était alors emparé de vastes pans du territoire.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG