Liens d'accessibilité

Le Premier ministre turc annonce un plan pour relancer le secteur du tourisme


La Mosquée bleue, district historique de Sultanahmet à Istanbul
(AP Photo/Emrah Gurel)

La Mosquée bleue, district historique de Sultanahmet à Istanbul (AP Photo/Emrah Gurel)

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a dévoilé lundi un plan d'assistance financière au secteur clé du tourisme, durement touché par la dégradation de l'état de la sécurité et la baisse spectaculaire des visiteurs russes.

M. Davutoglu a indiqué qu'une aide financière d'un total de 255 millions de livres turques (86,5 millions de dollars) serait allouée aux agences touristiques turques et que d'autres mesures seraient prises pour aider les entreprises à restructurer leur dette.

"Ces mesures seront rapidement appliquées et nous pensons qu'elles pourront dynamiser le secteur du tourisme", a déclaré le ministre à la presse à Ankara.

"Nous traversons une période délicate mais nous surmonterons les difficultés du secteur du tourisme (...)", a-t-il dit.

Depuis l'été dernier, la situation sécuritaire s'est nettement dégradée en Turquie. Le conflit kurde a repris dans le sud-est du pays, et plusieurs attentats ont frappé le sol turc. La semaine dernière, 28 personnes ont été tuées dans une attaque à Ankara, où 103 personnes avaient déjà péri en octobre lors d'un attentat contre une manifestation pro-kurde. Le 12 janvier, 11 touristes allemands ont été tués dans le district historique de Sultanahmet à Istanbul.

Le numéro un mondial du tourisme, l'allemand TUI AG, a indiqué souffrir d'un effondrement de 40% des réservations pour l'été en Turquie.

De plus, Moscou a appelé ses ressortissants à ne plus se rendre en Turquie en raison de la crise diplomatique entre les deux pays.

Le nombre de touristes russes a presque diminué de moitié en décembre par rapport à la même période de l'année précédente, selon les statistiques officielles.

Mais M. Davutoglu s'est dit certain que les touristes russes reviendraient. "Les touristes russes sont venus en Turquie, ils ont aimé (le pays) et ils reviendront. Vous ne pouvez pas changer cela avec une décision politique", a-t-il dit.

Le tourisme est un secteur clé de l'économie et a rapporté au pays près de 31,5 milliards de dollars en 2015.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG