Liens d'accessibilité

Le Premier ministre australien toujours optimiste concernant le vol MH370


Les avions recherchent toujours la trace du vol 370 de la Malaysia Airlines

Les avions recherchent toujours la trace du vol 370 de la Malaysia Airlines

Le Premier ministre australien, Tony Abbott, a déclaré samedi qu’il faudra probablement un certain temps pour retrouver le vol 370 de la Malaysia Airlines, disparu il y a cinq semaines peu après le décollage de Kuala Lumpur à destination de Beijing.

Il a déclaré aux journalistes que la zone de recherche a été considérablement réduite, mais qu’essayer de trouver quoi que ce soit à près de cinq kilomètres de profondeur, au milieu de l'océan Indien et à un millier de kilomètres de la côte la plus proche, reste une tâche énorme.

L'Australie coordonne les recherches internationales menées dans le sud de l'océan Indien pour tenter de retrouver l'épave du Boeing 777. La sonde hydrophone américaine installée à bord de l'Ocean Shield, un navire de la marine australienne, n’a pas capté nouveaux signaux samedi, alors que les recherches se poursuivaient pour retrouver les boîtes noires de l’appareil.

Au dernier jour de sa visite en Chine, M. Abbott s’est voulu résolument optimiste. Il s’est dit confiant que la détection récente de signaux émettant à des fréquences hautes, identiques à celles produites par les balises des boîtes noires, aboutirait à d’autres découvertes, mais il a reconnu que de nombreuses difficultés subsistent.

Il a dit avoir informé le Président chinois, Xi Jinping, vendredi, sur l'état des recherches. Environ deux tiers des passagers à bord de l'avion étaient des Chinois.

Les chercheurs sont lancés dans une course contre la montre pour repérer les boîtes noires avant que les balises sonores ne s'éteignent. Théoriquement, la durée de vie des batteries est d'une trentaine de jours. Une fois la boîte noire est récupérée, les autorités pensent être en mesure de déterminer ce qui est arrivé à l'avion, dont la disparition subite est devenue l'un des mystères les plus troublants de l'histoire de l'aviation moderne.
XS
SM
MD
LG