Liens d'accessibilité

Un premier groupe d’Ougandais évacués de Juba


Des soldats de l’armée ougandaise patrouillent dans un véhicule blindé à Bor, dans l’Etat de Jonglei, Soudan du Sud, 19 janvier 2014. (AP Photo / Mackenzie Knowles-Coursin)

Des soldats de l’armée ougandaise patrouillent dans un véhicule blindé à Bor, dans l’Etat de Jonglei, Soudan du Sud, 19 janvier 2014. (AP Photo / Mackenzie Knowles-Coursin)

Un convoi militaire ramenant les premiers Ougandais évacués de Juba, la capitale du Soudan du Sud, a traversé la frontière avec l'Ouganda.

L’évacuation a été effectuée vendredi en début de soirée, selon des témoins.

Le président ougandais avait dépêché jeudi 2.000 soldats avec des véhicules blindés et des camions pour organiser l'évacuation des ressortissants ougandais bloqués à Juba.

L'Ouganda avait envoyé des troupes en 2013 au Soudan du Sud pour soutenir le gouvernement du président Salva Kiir, avant de se retirer à la fin 2015.

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés estime à environ 20.000 le nombre de déplacés présents dans les environs de Nimule souhaitant passer la frontière avec l'Ouganda.

Les soldats sud-soudanais à la frontière empêchent la plupart des gens de passer de l'autre côté, n'hésitant pas à les dépouiller et les battre, selon des témoignages recueillis par l'AFP.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG