Liens d'accessibilité

Le premier Américain tué dans la bataille de Mossoul était membre de la marine


Un membre des forces spéciales irakiennes sur une route près de Mossoul, Irak, le 25 octobre 2016.

Un membre des forces spéciales irakiennes sur une route près de Mossoul, Irak, le 25 octobre 2016.

Le premier soldat américain tué dans l'offensive pour reprendre aux jihadistes la ville irakienne de Mossoul était membre de l'US Navy, a indiqué la coalition internationale antijihadistes sous commandement américain.

L'officier Jason Finan est le quatrième militaire américain a être tué au combat en Irak depuis que les opérations de lutte contre le groupe Etat islamique (EI) ont débuté en 2014.

Finan est mort le 20 octobre "des suites de ses blessures après l'explosion d'une bombe artisanale près de Bachiqa", a indiqué la coalition dans un communiqué, en référence à cette zone au nord-est de Mossoul.

Il effectuait une mission de conseil auprès des forces kurdes irakiennes "lorsque son véhicule a heurté un engin explosif".

"Son sacrifice ne sera pas vain", a déclaré dans le communiqué le général Stephen Townsend, qui commande les forces de la coalition.

Plus de 7.000 soldats de la coalition sont déployés en Irak, la plupart dans un rôle de conseil ou de soutien, mais les forces spéciales et les unités d'artillerie se battent sur le terrain.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG