Liens d'accessibilité

Le Polisario dénonce une opération marocaine près de la Mauritanie


Les autorités marocaines affirment notamment avoir évacué "trois points de rassemblement de carrosseries de voitures et de camions d'occasion" et saisi 600 voitures.

Les autorités marocaines affirment notamment avoir évacué "trois points de rassemblement de carrosseries de voitures et de camions d'occasion" et saisi 600 voitures.

Le mouvement indépendantiste sahraoui Polisario a dénoncé auprès de l'ONU une opération des forces de sécurité marocaines près de la Mauritanie, dans le territoire disputé du Sahara occidental.

Dans cette missive adressée aux Nations unies et publiée sur le site de l'agence du Polisario SPS, le secrétaire général du mouvement, Brahim Ghali, récuse les explications marocaines évoquant "une opération de lutte contre la contrebande".

M. Ghali dénonce une "escalade systématique" du Maroc au Sahara occidental, un territoire que se disputent Rabat et les indépendantistes du Front Polisario depuis 40 ans.

"Toute argumentation présentée par l'occupant marocain pour ces agissements demeure infondée et sera rejetée", écrit M. Ghali.

Selon Rabat, l'opération menée depuis dimanche par la douane et les services de sécurité marocains dans la région de Gargarate, proche de la Mauritanie, vise à "mettre fin aux activités de contrebande et de commerce illicite".

Les autorités marocaines affirment notamment avoir évacué "trois points de rassemblement de carrosseries de voitures et de camions d'occasion" et saisi 600 voitures.

La région de Gargarate (sud-ouest du Sahara occidental) est traditionnellement le théâtre de nombreux trafics vers l'ouest africain, notamment de voitures volées, et est communément appelée "Kandahar" par ses habitants en référence aux trafics qui ont cours dans le sud afghan.

Le Polisario a accusé les forces de sécurité marocaines d'avoir agi au-delà du "mur" de défense, une barrière de sable bâtie sur près de 2.500 kilomètres par Rabat dans le Sahara pour lutter contre le Polisario.

"Les forces marocaines ont mobilisé des unités militaires, en violation de la zone en question, soutenues par des unités mobiles de transport et de génie militaire, appuyées par une reconnaissance aérienne", écrit le secrétaire général du Polisario Brahim Ghali, dans sa lettre à l'ONU.

Selon le site internet d'information marocain 360 (proche du palais royal), l'opération a lieu au sud de Gargarate, et notamment au-delà du "mur" de défense marocain.

Les Nations unies ont indiqué début août préparer une "proposition formelle" pour relancer les négociations sur le Sahara occidental, dans l'impasse actuellement.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG