Liens d'accessibilité

Le petit-fils de Cousteau, dans un laboratoire sous-marin pour un mois


Fabien Cousteau, qui participe à une mission d'un mois sous les mers (Photo Rick Pantaleo)

Fabien Cousteau, qui participe à une mission d'un mois sous les mers (Photo Rick Pantaleo)

Le petit-fils de l’océanographe Jacques Cousteau continue sur les traces de son célèbre grand-père. Fabien Cousteau a entamé une mission d’exploration à bord du laboratoire sous-marin Aquarius, au large de la Floride. Il passera 31 jours à bord de cet habitacle en compagnie de cinq autres aquanautes.

Aquarius est la propriété de l'Université internationale de Floride. L’engin est immergé à 18 mètres de profondeur, au large des côtes de la Floride. Parmi les activités prévues : observer et filmer la faune locale, une série de plongées et des vidéo-conférences avec des équipes de chercheurs de différentes universités.

Fabien Cousteau a rappelé que Jacques Cousteau avait effectué une mission similaire dans la Mer Rouge en 1963, qui avait abouti à la production du film « Le Monde sans Soleil ».

« Aquarius est unique en ce qu'il est le seul laboratoire sous-marin. Et ce n'est pas seulement un héritage, ce n’est pas seulement le secret le mieux gardé des océans, cela nous offre également une plate-forme unique dans laquelle vivre et découvrir de cette ultime frontière sur notre planète », a dit Fabien Cousteau.

Aquarius fait 37 mètres carrés, contient six lits superposés et un coin cuisine. Les aquanautes disposent d’eau chaude, d’air conditionné et de connections internet sans fil. Ils se lèvent à 4:30 hr et commencent leurs plongées de la journée à 6 hr.

Pour les scientifiques, ajoute Fabien Cousteau, c’est l’occasion de travailler sous la mer et de réaliser de très longues plongées, sans avoir à retourner à la surface ou perdre du temps à décompresser. En gros, les aquanautes espèrent accomplir neuf fois plus de travail que s’ils partaient de la surface chaque jour.

Le jeune homme espère que son travail, tout comme celui de son grand-père, inspirera l’humanité à protéger les océans. Son retour à la surface est prévu le 2 juillet. Mais contrairement Jacques Cousteau, il est en mesure de diffuser ses travaux en direct au reste du monde, grâce à Internet et aux médias sociaux.
XS
SM
MD
LG