Liens d'accessibilité

Le PC cubain concède des changements cosmétiques dans sa direction


Le président cubain Raul Castro à une session du 7e Congrès du Parti communiste cubain à La Havane, Cuba, le lundi 18 Avril 2016. (Ismael Francisco / Cubadebate via AP)

Le président cubain Raul Castro à une session du 7e Congrès du Parti communiste cubain à La Havane, Cuba, le lundi 18 Avril 2016. (Ismael Francisco / Cubadebate via AP)

Le 7e congrès du Parti communiste de Cuba a maintenu la vieille garde aux commandes de son Bureau politique, préférant au renouvellement générationnel une continuité sans faille en vue du départ annoncé de Raul Castro en 2018.

Agé de 85 ans, Jose Machado Ventura, que de nombreux observateurs annonçaient comme partant, a été maintenu au poste de second secrétaire du PCC, au sein d'un bureau politique désormais composé de 17 membres (contre 14 auparavant), ont rapporté les médias officiels cubains.

Les deux seuls départs enregistrés sont ceux d'Abelardo Colome, qui avait abandonné le ministère de l'Intérieur pour raisons de santé en octobre dernier, et du ministre des Transports Adel Yzquierdo Rodriguez.

Parmi les membres de la vieille garde révolutionnaire, le ministre des Forces armées, le général Leopoldo Cintra Frias (72 ans), le commandant Ramiro Valdes (83 ans) et le général Ramon Espinosa (77 ans) restent aussi au sein du bureau politique aux côtés du premier secrétaire Raul Castro, 84 ans.

L'armée compte toujours cinq représentants au sein de l'organe suprême du PCC, "force dirigeante supérieure" de l'île en vertu de la constitution de 1976.

A leurs côtés, ont également été maintenus les membres de la génération montante composée notamment de Miguel Diaz-Canel, dauphin désigné de Raul Castro et premier-vice président de Cuba depuis 2013, le ministre de l'Economie, Marino Murillo, 54 ans, le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez, 57 ans, et Mercedes Lopez Acea, 50 ans, responsable du PCC à La Havane.

Les cinq nouveaux entrants du Bureau politique sont Ulises Guilarte de Nacimiento, dirigeant de la Centrale des travailleurs de Cuba, Roberto Morales Ojeda, ministre de la Santé publique, Miriam Nicado Garcia, recteur de l'université de Sciences informatiques, Teresa Amarelle Boue, secrétaire général de la fédération des femmes cubaines et Marta Ayala Avila, sous-directrice du Centre d'ingénierie et de biotechnologie.

Les femmes sont désormais mieux représentées au sein du Bureau politique, avec quatre membres contre une seule auparavant.

Le dernier jour du VIIe congrès du PCC, qui doit définir la ligne à suivre pour les cinq prochaines années, a enregistré mardi la participation du père de la révolution cubaine Fidel Castro, dont c'était la deuxième apparition publique après une absence de neuf mois.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG