Liens d'accessibilité

Le parti pro-Kremlin remporte les élections régionales en Russie


Vladimir Poutine, président de ka Russie (Mikhail Klimentyev/RIA-Novosti, Kremlin Pool Photo via AP)

Vladimir Poutine, président de ka Russie (Mikhail Klimentyev/RIA-Novosti, Kremlin Pool Photo via AP)

Le parti au pouvoir, Russie Unie, a remporté les élections régionales tenues dans près de la moitié des régions de Russie dimanche, tandis que l'opposition n'a reçu qu'un très faible soutien.

Le Commission électorale centrale a validé ce scrutin, qui s'est déroulé dans 42 des 85 régions administratives du pays, tandis que l'ONG Golos, qui surveille les élections en Russie, l'a qualifié de "connu d'avance dans la plupart des cas".

Le parti pro-Kremlin Russie Unie, majoritaire au Parlement, a largement remporté le vote, auquel étaient conviés plus de 59 millions de Russes. Ses candidats ont obtenu des scores dépassant les 90% dans certaines régions.

Le parti communiste et le parti nationaliste LDPR ont tous deux remporté des sièges dans les instances de pouvoir locales et régionales.

Le parti d'opposition modérée Labloko, qui a pu présenter 1.500 candidats à travers la Russie - mais un seul pour briguer un poste de gouverneur -, est lui aussi parvenu à décrocher plusieurs sièges dans le centre de la Russie et en Sibérie.

En revanche, le parti d'opposition Parnas, codirigé par le principal opposant au pouvoir russe Alexeï Navalny et l'ancien Premier ministre Mikhail Mikhailovich Kassianov, n'a pas réussi à obtenir un seul siège. Il n'avait pu présenter que deux candidats, à Kostroma, à 300 km de Moscou, les commissions électorales ayant refusé d'enregistrer les autres.

M. Navalny avait dénoncé dès dimanche des "fraudes massives", tandis que Golos faisait état de près de 1.750 cas de fraudes à travers le pays.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG