Liens d'accessibilité

Le parlement irakien approuve le nouveau gouvernement


Le nouveau Premier ministre irakien, Haider Abadi, au parlement le 8 septembre (Reuters)

Le nouveau Premier ministre irakien, Haider Abadi, au parlement le 8 septembre (Reuters)

En Irak, le parlement a approuvé le nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Haider al-Abadi. Les députés ont voté lundi, même si M. Abadi n'a pas encore fourni de nom pour les portefeuilles de l'Intérieur et de la Défense.

Les États-Unis ont répété qu’un gouvernement d'union qui rassemble les chiites, les sunnites modérés et les Kurdes reste indispensable en Irak pour détruire l'Etat islamique (EI). Ce groupe djihadiste, qui occupe la plus grande partie du Nord de l'Irak et de la Syrie, menace d'envahir Bagdad, la capitale.

M. Abadi a remplacé Nouri al-Maliki, dont la politique de marginalisation apparente de la minorité sunnite de l'Irak a joué un rôle dans la montée de l'EI.

Le président Barack Obama envisage de s'adresser à la nation mercredi sur sa stratégie pour faire face à ce groupe djihadiste. La Maison Blanche a indiqué que M. Obama souhaite que le Congrès crée un fonds de lutte contre le terrorisme pour aider à former et équiper les partenaires des États-Unis dans la lutte contre les extrémistes.

A ce propos, le secrétaire d'État américain, John Kerry, est attendu en Jordanie et en Arabie saoudite pour des entretiens sur la lutte contre la menace posée par l’EI.

Les militants du groupe ont ciblé lundi une ville au nord de Baghdad avec des chaloupes canonnières et une voiture piégée. Le bilan est d’au moins 17 morts et plus de 50 blessés.

XS
SM
MD
LG