Liens d'accessibilité

Le pape François entame sa tournée en Terre sainte


Le pape François et le roi Abdallah de Jordanie à Amman le 24 mai 2014

Le pape François et le roi Abdallah de Jordanie à Amman le 24 mai 2014

Le pape François a plaidé samedi pour la fin urgente de la guerre civile en Syrie. A son arrivée en Jordanie pour une visite de trois jours au Moyen-Orient, le souverain pontife a appelé les parties au conflit à rechercher une « solution pacifique » à la crise en Syrie et à une « solution juste » au conflit israélo-palestinien.

« J'encourage les autorités du royaume jordanien à persévérer dans leurs efforts pour rechercher une paix durable dans toute la région. Ce grand objectif nécessite d'urgence que soit trouvée une solution pacifique à la crise en Syrie, ainsi qu'une solution juste au conflit palestino-israélien », a-t-il dit dans son discours.

Le pape a eu des entretiens avec le roi Abdallah de Jordanie avant de célébrer une messe dans un stade d'Amman. Il a également entendu des témoignages des souffrances des réfugiés syriens. Plus de 100.000 personnes ont été tuées dans les combats en Syrie et des millions ont fui vers les pays voisins. Environ 600.000 sont installées en Jordanie.

Le souverain pontife est attendu dimanche à Bethléem puis il se rendra à Jérusalem. Il s'entretiendra avec le président palestinien, Mahmoud Abbas, avant de déjeuner avec des familles palestiniennes dans un camp de réfugiés.

Parmi les sites où il doit s’arrêter : celui de la naissance de Jésus à Bethléem, de son baptême dans le Jourdain, de son dernier repas au Cénacle à Jérusalem, de sa mort et de sa résurrection au Saint-Sépulcre. Le Pape François se rendra également sur l'esplanade des Mosquées et au Mur des Lamentations, lieux saints de l'islam et du judaïsme, et au Mémorial de Yad Vashem pour la Shoah.

Le souverain pontife doit rencontrer le président israélien Shimon Peres et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.
XS
SM
MD
LG