Liens d'accessibilité

Le Pape François inaugure son pontificat sous le signe du service


La cérémonie inaugurale s’est déroulée le mardi 19 mars 2013 devant une foule de plus de 100 000 personnes sur la Place Saint-Pierre du Vatican.

« Protégez les humains et l’environnement, bannissez la haine, l’envie, l’orgueil… » tel est le message du Pape François aux leaders du monde, dans toutes leurs sphères d’activité, tandis qu’il entame officiellement son pontificat.

La cérémonie inaugurale s’est déroulée le mardi 19 mars 2013 devant une foule de plus de 100 000 personnes sur la Place Saint-Pierre du Vatican. Auparavant, les autorités vaticanes et italiennes avaient prévu une assistance allant jusqu’à un million.

Des hommes d’État venus du monde entier étaient présents place Saint-Pierre pour cette messe inaugurale d’installation intitulée « célébration pour le commencement du ministère pétrinien de l’évêque de Rome », tandis que des millions de gens suivaient la cérémonie à la télévision, à la radio et sur Internet, six jours après son élection-surprise.


Après avoir reçu les symboles de sa papauté (anneau papal, mitre, pallium) le nouveau leader de l’Église catholique s’est adressé à ce qu’il appelle « tous ceux qui occupent des postes de responsabilité dans les domaines économique, politique et social », les exhortant à protéger la Création et le genre humain, particulièrement les plus faibles, les pauvres.

« La raison de l’autorité et du pouvoir, c’est le service, » a dit le Saint Père, ajoutant que même le Pape devrait être « humble, concret et fidèle ».

Des milliers de gens se rassemblent sur la place Saint-Pierre pour la messe inaugurale du Pape François, le 19 mars 2013.

Des milliers de gens se rassemblent sur la place Saint-Pierre pour la messe inaugurale du Pape François, le 19 mars 2013.



Le 19 mars 2013 a été une journée de prière et de cérémonie, en présence de délégations des autres religions - dont, pour la première fois depuis le schisme de 1054, le primat de l’Église orthodoxe de Constantinople, Bartholomée 1er-, les représentants de 132 pays et organisations internationales.

Comme le souligne le quotidien français Le Monde, le pape a insisté sur le devoir de « protection » des hommes entre eux, envers les plus faibles, envers leur environnement et envers tout ce qui relève du « dessein de Dieu ».
XS
SM
MD
LG