Liens d'accessibilité

Le pape François dénonce les violences ethniques et les "actes terroristes" en Afrique


Le pape François au Vatican

Le pape François au Vatican

Le pape a indiqué, dans un message aux 27 évêques du Kenya en visite au Vatican, qu’il priait pour tous ceux qui ont été tués lors d'actes terroristes ou d'hostilités ethniques ou tribales au Kenya, ainsi que dans d'autres parties du continent.

Le pape François a plutôt appelé les évêques Kenyans à ne pas céder à la peur mais de prendre la défense des pauvres et de se battre "contre toute corruption et abus de pouvoir".

Il a mentionné plus particulièrement "les hommes et les femmes tués à l'université de Garissa" le 2 avril et souhaité que les auteurs d'une "telle brutalité" puissent "retrouver la raison et implorer le pardon".

Au moins 148 morts, dont 142 étudiants, ont été tués lors d’une attaque d’un commando armé à l’université de Garissa le 2 avril. L’attaque a été revendiquée par les islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda.

XS
SM
MD
LG