Liens d'accessibilité

Le pape François a le coeur “plein de gratitude” après son voyage aux Etats-Unis


Le pape François avec des détenus de la prison de Curran-Fromhold, le 27 septembre 2015. (David Maialetti/The Philadelphia Inquirer, Pool)

Le pape François avec des détenus de la prison de Curran-Fromhold, le 27 septembre 2015. (David Maialetti/The Philadelphia Inquirer, Pool)

A Philadelphie, des centaines de milliers de personnes ont assisté dimanche à la messe célébrée par le Saint-Père.

C’est un pape ému qui a quitté les Etats-Unis dimanche soir.

“Mon séjour au milieu de vous a été bref. Mais ces jours ont été des jours d’immense grâce pour moi, et j’espère, pour vous aussi. S’il vous plaît, sachez qu’au moment de partir, j’ai le cœur plein de gratitude et d’espérance”, a dit le souverain pontife lors d’une brève cérémonie en présence du vice-président Joe Biden, à l'aéroport international de Philadelphie.

“Je suis reconnaissant à vous tous et à tous ceux qui ont travaillé si dur pour rendre cette visite possible et pour préparer la Rencontre mondiale des familles”, a ajouté le pape François dont la visite de six jours, sa première en sol américain, l'a conduit aussi à Washington et à New York,.

“C’était particulièrement émouvant pour moi de canoniser saint Junipéro Serra, qui nous rappelle à tous notre appel à être des disciples missionnaires ; et aussi de me trouver avec mes frères et sœurs d’autres religions au Ground Zero, cet endroit qui nous parle si puissamment du mystère du mal. Cependant, nous savons avec assurance que le mal n’a jamais le dernier mot, et que, dans le plan miséricordieux de Dieu, l’amour et la paix triomphent de tout.”

François a renouvelé sa gratitude au président Obama et aux membres du Congrès, avec l’assurance “de mes prières pour le peuple américain. Ce pays a été béni à travers d’immenses dons et opportunités. Je prie pour que vous puissiez tous être de bons et généreux intendants des ressources humaines et matérielles qui vous ont été confiées.”

Plus tôt dans la journée, les rues de Philadelphie pullulaient de monde, venu voir le souverain pontife défiler dans sa papamobile avant la messe en plein air sur la Benjamin Franklin Parkway. Dans son homélie, il a de nouveau mis l’accent sur les relations familiales.

Dans la matinée, le Saint-Père avait rencontré des victimes d'abus sexuels commis entre autres par des membres du clergé catholique. Il a dénoncé le scandale des prêtres pédophiles. ”Dieu pleure», a-t-il dit.

Un dimanche marqué également par une visite à la prison de Curran-Fromhold pour s’entretenir avec des détenus. Le pape a critiqué le système carcéral qui, d’après lui, n’offre pas de nouvelles possibilités.

XS
SM
MD
LG