Liens d'accessibilité

Le PAM salue la reprise des livraisons d'aide au Soudan du Sud par voie fluviale


Des déplacés ravitaillés par les Nations Unies à Juba, capitale du Soudan du Sud

Des déplacés ravitaillés par les Nations Unies à Juba, capitale du Soudan du Sud

Les transports fluviaux d'aide humanitaire entre le Soudan et le Soudan du Sud étaient pratiquement interrompus depuis la fermeture de la frontière entre les deux pays.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) s'est félicité lundi de la reprise des livraisons d'aide alimentaire au Soudan du Sud par voie fluviale.

Une barge affrétée par le PAM, qui était partie de la ville soudanaise de Kosti, a déchargé 450 tonnes de nourriture dans les villes de Renk et de Wadakona, dans la province du Haut-Nil. La cargaison, qui permettra de fournir de la nourriture à environ 28.000 personnes pour un mois, s'inscrit dans le cadre d'une opération lancée en novembre dernier, et qui vise à faire parvenir l'aide alimentaire au Soudan du Sud en transitant par la République du Soudan, a précisé le service de presse des Nations Unies (ONU).

Les transports fluviaux d'aide humanitaire entre le Soudan et le Soudan du Sud étaient pratiquement interrompus depuis la fermeture de la frontière entre les deux pays, suite à l'indépendance du Soudan du Sud en 2011.

« Maintenant que le couloir est rouvert, le PAM espère l'utiliser pour transporter au Soudan du Sud 21.000 tonnes de nourriture supplémentaires en provenance des États-Unis et récemment déchargée à Port-Soudan dans la République du Soudan », a déclaré dans un communiqué le représentant du PAM au Soudan du Sud, Stephen Kearney

« L'utilisation du transport fluvial à travers le Soudan pour atteindre le Soudan du Sud est rentable et contribue à réduire la dépendance envers les opérations aériennes », nettement plus coûteuses, a ajouté M. Kearney.

XS
SM
MD
LG