Liens d'accessibilité

Le palais présidentiel, aux mains des rebelles à Sanaa


Un milicien Houthi montant la garde prés du palais présidentiel à Sanaa, au Yémen (AP)

Un milicien Houthi montant la garde prés du palais présidentiel à Sanaa, au Yémen (AP)

La milice chiite Ansaruallah a pris d'assaut le complexe présidentiel à Sanaa, capitale du Yémen, rapportent des témoins oculaires.

La milice chiite Ansaruallah a pris d'assaut le complexe présidentiel à Sanaa, capitale du Yémen, rapportent des témoins. Tôt mardi, le groupe de rebelles Houthis avait dit être en pourparlers avec le gouvernement, après que ses miliciens eurent encerclé la résidence du Premier ministre pendant la nuit.

Samedi, les Houthis avaient enlevé Ahmed Awad ben Moubarak, le chef de cabinet du président Abed Rabbo Mansour Hadi, qui est également l'un des architectes du projet de nouvelle Constitution.

Ansaruallah a envahi la capitale en septembre, avant de signer un accord appelant à un nouveau gouvernement. Mais la violence a continué.

XS
SM
MD
LG